• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    483654

  • Décès

    8623

  • Guéris

    469046

  • Dernière mise à jour: 28 février à 23:02

    Par:  

    Taieb Dekkar

  • 23 février 2021  à 11:54
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • CHRONIQUESAlgérie-Sahel: L’armée algérienne fait tout pour pousser le Maroc à rompre ses relations avec Alger

    Algérie-Sahel: L’armée algérienne fait tout pour pousser le Maroc à rompre ses relations avec Alger
    Taieb Dekkar: Journaliste et écrivain

    L’armée algérienne multiplie ses provocations contre le Royaume du Maroc, dans l’objectif de le pousser à prendre l’initiative de rompre ses relations diplomatiques avec Alger, des relations qui, il faut bien l’avouer, tiennent au bout du fil, depuis plusieurs années déjà. La cause en est la crise multiforme intérieure en Algérie dans toutes ses dimensions politique (pouvoir en déficit de légitimité ), économique (faillite du système ) et sociale (émeutes et protestations) et, que le pouvoir cherche depuis l’éternité à dissimuler et camoufler, en invoquant un soi- disant ennemi extérieur, qui ne serait autre que le Royaume du Maroc et ses supposés complots pour déstabiliser un pays en chute libre et au bord du précipice.

    La dernière provocation est celle du ministère algérien de la défense, qui a estimé que les informations faisant état de l’engagement de l’Algérie à fournir des troupes au commandement des forces anti-terroristes du Sahel, seraient l’œuvre d’ « ignares à la solde des services du Makhzen et sionistes ».

    Ce n’est ni le ministère algérien des affaires étrangères ni la présidence de la république, qui assure le commandement suprême des forces armées, qui interviennent pour démentir ces informations, jugées tout simplement infondées et erronées, mais le ministère de la défense, qui y voit, plus grave, un complot. Ces informations méritaient, tout au plus, un démenti du ministère des affaires étrangères.

    La réaction, pour ne pas dire, la riposte, est amplifiée et disproportionnée.

    Les provocations d’Alger, multiples et multiformes, tendent en effet à pousser le Maroc à rompre ses relations diplomatiques avec l’Algérie, afin de créer un contexte de tension et de crise dans la région, pour produire de nouveaux arguments à l’attention de l’administration Biden sur la gravité présumée de la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur son Sahara.

    Il est en effet déplorable de constater que la marocophobie conquiert tous les espaces en Algérie, y compris le ministère de la défense et son bras médiatique, la chaine de télévision Echourouk.

    L’indifférence affichée par le ministère algérien de la communication et surtout la présidence de la république vis-à-vis d’une médiocre œuvre artistique d’Echourouk, par ailleurs offensante au souverain marocain, avec la participation d’un député d’un parti déchu et décrié par le peuple algérien, qui n’a mangé la banane qu’à l’âge de 31 ans, vient en effet apporter la preuve de la complicité de l’ensemble de l’appareil de l’Etat à cette basse besogne contre le Royaume.

    Ainsi, l’Algérie qui n’a ni chameau ni chamelle au Sahara, un slogan vide de contenu lancé en 1975 par Bouteflika à l’aéroport de Rabat, devant des journalistes de la MAP, vient-elle de violer un accord tacite, par ailleurs réprimée par la loi algérienne et marocaine, entre les deux pays sur le respect dû aux chefs d’Etat des deux pays.

    Les derniers articles

  • Dettes fiscales de l’ex-roi d’Espagne: Une polémique et de nombreuses questions

    Dettes fiscales de l’ex-roi d’Espagne: Une polémique et de nombreuses questions

    L’Espagne se posait des questions samedi sur les conditions du règlement d’une dette fiscale de près de 4,4 millions d’euros par l’ancien roi Juan Carlos...

  • Tunisie: Deux manifestations, deux visions antinomiques

    Tunisie: Deux manifestations, deux visions antinomiques

    Deux manifestations ont été séparément organisées, samedi à Tunis, par le mouvement Ennahdha (islamiste) et le Parti des Travailleurs (gauche). Pour éviter tout...

  • ADM: Baisse de 19% du CA consolidé en 2020

    ADM: Baisse de 19% du CA consolidé en 2020

    Le chiffre d’affaires (CA) consolidé des Autoroutes du Maroc (ADM), a totalisé plus de 3,01 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2020, en baisse de 19% par rapport...

  • « Nidaa Oujda »: Une invitation pour le rapprochement intermaghrébin et le rejet du discours de division

    « Nidaa Oujda »: Une invitation pour le rapprochement intermaghrébin et le rejet du discours de division

    27 février 2021  à 18:50
  • Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud

    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud

    27 février 2021  à 15:03
  • Bataille de Dcheira: Plusieurs activités du Haut-commissariat aux anciens résistants à Laâyoune, Boudjour et Es-Semara

    Bataille de Dcheira: Plusieurs activités du Haut-commissariat aux anciens résistants à Laâyoune, Boudjour et Es-Semara

    27 février 2021  à 15:01
  • Guelmim: Coup d’envoi en ligne du 9ème Festival du cinéma de Oued Noun

    Guelmim: Coup d’envoi en ligne du 9ème Festival du cinéma de Oued Noun

    27 février 2021  à 14:59
  • Archéologie: %µPlus de 25.000 pièces archéologiques restituées

    Archéologie: %µPlus de 25.000 pièces archéologiques restituées

    27 février 2021  à 10:23
  • ONEE: Le raccordement de Dakhla au réseau électrique national à un stade avancé

    ONEE: Le raccordement de Dakhla au réseau électrique national à un stade avancé

    27 février 2021  à 10:21