• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    179003

  • Décès

    3027

  • Guéris

    148838

  • Dernière mise à jour: 20 octobre à 18:32

    Par:  

    LA VÉRITÉ / AFP

  • 14 octobre 2020  à 21:13
  • Temps de lecture: 3 minutes
  • MAGHREBAlgérie: Lourde peine de prison pour « Mme Maya », la « fille cachée » de Bouteflika

    Algérie: Lourde peine de prison pour « Mme Maya », la « fille cachée » de Bouteflika

    Une influente femme d’affaires algérienne, qui se faisait passer pour « la fille cachée » de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, a été condamnée mercredi à 12 ans de prison ferme pour corruption par un tribunal d’Alger.

    La lourde peine dont elle écope est assortie « d’une amende de six millions de dinars (40.000 euros) et de la saisie de ses biens », a indiqué l’agence de presse officielle APS.

    « Madame Maya », de son vrai nom Zoulikha Nachinache, a été notamment reconnue coupable de « blanchiment d’argent », « trafic d’influence », « dilapidation de deniers publics », et de « transfert illicite de devises vers l’étranger ».

    Dans sa chute, elle a entraîné deux anciens ministres, Mohamed Ghazi et Abdelghani Zaalane, ainsi que l’ancien puissant patron de la police, Abdelghani Hamel. Chacun d’eux a écopé de 10 ans de prison ferme dans cet énième scandale de corruption de la fin de l’ère Bouteflika.

    « Madame Maya » devait son influence à une rumeur largement relayée par l’entourage de M. Bouteflika selon laquelle elle était la fille illégitime du président, chassé du pouvoir en avril 2019 par un soulèvement populaire inédit.

    Elle aurait eu pendant longtemps ses entrées au palais présidentiel d’El Mouradia à Alger.

    Durant son procès, cette quinquagénaire, mère de deux filles –également condamnées à cinq ans de prison dans la même affaire–, a parlé de l’amitié « fusionnelle » qui liait son défunt père à l’ancien chef de l’Etat avant même son arrivée au pouvoir en 1999.

    « Madame Maya » a reconnu avoir obtenu des avantages pour concrétiser ses projets d’investissement par « l’intermédiaire et le biais de l’ancien président Bouteflika ». Ces investissements lui ont permis d’amasser une fortune colossale, selon les médias locaux.

    Sa descente aux enfers a débuté en juillet 2019, trois mois à peine après la démission de M. Bouteflika, quand les services de sécurité ont découvert une véritable caverne d’Ali Baba lors d’une perquisition à son domicile à Moretti, une résidence d’Etat dans la banlieue huppée d’Alger.

    Les enquêteurs y ont saisi près de 800.000 euros en dinars algériens, 270.000 euros, 30.000 dollars, et 17 kg de bijoux en or.

    Après la chute d’Abdelaziz Bouteflika, la justice algérienne a lancé une série d’enquêtes pour corruption.

    Les condamnations en série à de lourdes peines de prison ont dévoilé l’ampleur de la corruption et des fortunes amassées par les hommes du sérail de l’ancien chef d’Etat, touchant anciens ministres, hauts fonctionnaires, homme d’affaires, et jusqu’à son frère et proche conseiller Saïd Bouteflika.

    Les derniers articles

  • Covid-19: 3.254 nouveaux cas confirmés

    Covid-19: 3.254 nouveaux cas confirmés

    Trois mille deux cent cinquante-quatre (3.254) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 2.417 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures, a...

  • Snapchat: De la musique dans vos snaps

    Snapchat: De la musique dans vos snaps

    À l’instar d’Instagram et TikTok, Snapchat introduit une bibliothèque musicale qu’il appelle « Sounds », permettant d’intégrer de la musique au niveau des...

  • PLF 2021: Le budget de la santé s’élève à près de 20 MMDH

    PLF 2021: Le budget de la santé s’élève à près de 20 MMDH

    Le ministère de la santé bénéficiera d’un effort budgétaire continu au titre du projet de la loi de finances pour l’année 2021, portant son budget à près de 20...

  • Salé: Une bibliothèque de la Fondation Al Omrane dans une école publique

    Salé: Une bibliothèque de la Fondation Al Omrane dans une école publique

    20 octobre 2020  à 18:27
  • Shenzhen: L’icône de la renaissance technologique de la Chine

    Shenzhen: L’icône de la renaissance technologique de la Chine

    20 octobre 2020  à 14:46
  • Technologie: Google au service de la presse

    Technologie: Google au service de la presse

    20 octobre 2020  à 14:45
  • L’Aéropostale en avion électrique: Le rêve d’une Marocaine commence à prendre forme

    L’Aéropostale en avion électrique: Le rêve d’une Marocaine commence à prendre forme

    20 octobre 2020  à 14:43
  • Mohammedia: La coopérative Zenata, une success-story faite de produits de terroir

    Mohammedia: La coopérative Zenata, une success-story faite de produits de terroir

    20 octobre 2020  à 14:42
  • Exposition: « Le Maroc à travers les âges » jusqu’au 30 janvier 2021 à Rabat

    Exposition: « Le Maroc à travers les âges » jusqu’au 30 janvier 2021 à Rabat

    20 octobre 2020  à 14:41