• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    930891

  • Décès

    14225

  • Guéris

    902778

  • Dernière mise à jour: 28 septembre à 16:37

    Par:  

    Salma EL BADAOUI

  • 20 juillet 2021  à 09:32
  • Temps de lecture: 4 minutes
  • SOCIÉTÉAid Al Adha: Les métiers saisonniers refont surface !

    Aid Al Adha: Les métiers saisonniers refont surface !
    Les métiers saisonniers refont surface

    A l’occasion de l’avènement de l’Aïd Al Adha, les quartiers des différentes villes du Royaume voient émerger les fameux petits métiers saisonniers qui, malgré leur revenu relativement modeste, prouvent chaque année leur utilité aussi bien pour les commerçants que pour leur clientèle, laquelle est souvent en quête de la proximité. Vente de foin et de charbon, aiguisage des couteaux, cuisson traditionnelle des têtes et pieds d’agneau au feu de bois, ou encore vente d’épices spécialement préparées pour l’occasion…nombreux sont ces petits business, corollaires au rituel du sacrifice qui font surface, permettant d’engranger un revenu pour arrondir les fins de mois difficiles.

    Pour ces petits commerçants saisonniers, la période de l’Aid leur offre l’occasion de générer des revenus supplémentaires qui les aideront à affronter les exigences et les besoins de leur vécu quotidien, quoique pour peu de temps. Tous les moyens sont là pour faire des gains et compenser ainsi les pertes subies suite à la crise liée à la pandémie.

    En effet, l’engouement ressenti durant cette période a ravivé les espoirs d’effacer les pertes de l’an dernier et relancer l’activité car les conséquences de la crise liée au covid-19 ont été terriblement ressenties en 2020 chez les petits commerçants et saisonniers.

    Pour Khalid, boucher saisonnier, “les prix généralement pratiqués par les égorgeurs sont plutôt dans les normes”. Le prix pour égorger et dépiauter un mouton varie entre 100 et 250 dirhams, a-t-il indiqué, estimant que lors de cette journée particulièrement, un boucher pourrait égorger une douzaine de moutons et pourrait donc se faire une bonne somme pour une journée de travail”.

    Même son de cloche chez Rachid, un jeune de 20 ans qui s’est initié à ce métier d’égorgeur le jour de l’Aïd. “Depuis mon adolescence, j’accompagnais mon père qui exerce ce métier depuis plus de vingt ans. Je me suis dit pourquoi pas se faire un peu d’argent pendant ces jours de vacances universitaires”, a-t-il dit.

    Pour Youssef, vendeur de charbon dans un marché populaire, cette fête religieuse est une aubaine. “Chaque année je m’adonne à ce commerce, je vends du charbon et tout ce qui sert à faire des barbecues ou des brochettes. Je vends aussi du foin aux gens du quartier et ainsi je leur procure du fourrage à petit prix sans qu’ils aient besoin d’aller le chercher loin”, a-t-il fait savoir.

    Autre activité qui marque cette période, c’est le commerce des accessoires notamment tout ce qui est en rapport avec les plats préparés pendant cette semaine, comme le barbecue, le méchoui et les brochettes consommés volontiers les jours de l’Aid, ainsi que toutes sortes d’épices prisés à cette occasion.

    “L’œil se plaît à acheter et à découvrir de nouveaux ustensiles même si on les possède déjà. Les marchés offrent tout le nécessaire et davantage ce Aid s’annonce merveilleusement bien”, a indiqué Saida, vendeuse de la vaisselle de cuisine qui fait partie des produits qui font la bonne affaire des commerçants.

    Loin de son caractère religieux, Aid Al Adha est une opportunité pour ces petits jobs provisoires qui voient le jour et fleurissent avant de faner. Si pour ceux à faible revenu, cette ambiance est synonyme de dépenses, voire de charges financières supplémentaires mais incontournables, elle est, pour d’autres, une occasion à ne pas rater afin de monter de petites affaires générant des revenus.

    Certes dans un contexte marqué par les conséquences du covid-19, la célébration de ce rituel sera accompagnée d’une panoplie de mesures préventives étant donné que l’Aid Al-Adha engendre un fort mouvement de déplacement et de rassemblement de personnes, mais cela n’empêchera pas de jouir de cette fête symbole de bonheur pour tous.

    Les derniers articles

  • Industrie: Le programme “Tatwir – Startup” entame sa première étape

    Industrie: Le programme “Tatwir – Startup” entame sa première étape

    Le programme “Tatwir – Startup”, qui vise à développer des projets innovants, industriels et de services à forte valeur ajoutée portés par des startups, a...

  • Milan: Coup d’envoi du sommet climatique “Youth4Climate: Driving Ambition” avec la participation du Maroc

    Milan: Coup d’envoi du sommet climatique “Youth4Climate: Driving Ambition” avec la participation du Maroc

    Le coup d’envoi du sommet climatique “Youth4Climate : Driving Ambition” a été donné, mardi à Milan, avec la participation de 400 jeunes provenant de 197...

  • Maroc-France: Bourita juge Injustifiée la décision de la France de durcir les conditions d’octroi de visas aux Marocains

    Maroc-France: Bourita juge Injustifiée la décision de la France de durcir les conditions d’octroi de visas aux Marocains

    La décision de la France de durcir les conditions d’octroi des visas pour les citoyens marocains est injustifiée et ne reflète pas la réalité de la coopération...

  • Pologne: renfoncement de la destination Maroc par le lancement de nouvelles liaisons aériennes vers Agadir

    Pologne: renfoncement de la destination Maroc par le lancement de nouvelles liaisons aériennes vers Agadir

    28 septembre 2021  à 18:38
  • L’université Hassan II de Casablanca ambitionne de faire du “bachelor” une révolution dans l’enseignement supérieur

    L’université Hassan II de Casablanca ambitionne de faire du “bachelor” une révolution dans l’enseignement supérieur

    28 septembre 2021  à 15:36
  • La Maison de la poésie de Marrakech fête ses cinq ans d’existence

    La Maison de la poésie de Marrakech fête ses cinq ans d’existence

    28 septembre 2021  à 15:35
  • La réforme de l’Administration: Un projet phare sur la table du nouveau gouvernement

    La réforme de l’Administration: Un projet phare sur la table du nouveau gouvernement

    28 septembre 2021  à 15:33
  • Expo 2020 Dubaï: Le Pavillon Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation

    Expo 2020 Dubaï: Le Pavillon Maroc annonce les grandes lignes de sa programmation

    28 septembre 2021  à 15:31
  • Majer et Burj Finance rejoignent le réseau international Baker Tilly

    Majer et Burj Finance rejoignent le réseau international Baker Tilly

    28 septembre 2021  à 15:29