[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

AG de l’ONU: Appel à nommer un envoyé spécial chargé de lutter contre l’islamophobie

LA VÉRITÉ


L’Assemblée générale de l’ONU a adopté vendredi une résolution qui demande au Secrétaire général de l’organisation multilatérale de nommer un envoyé spécial chargé de lutter contre l’islamophobie.

Intitulée “mesures de lutte contre l’islamophobie”, la résolution a été adoptée par 115 voix pour et 44 abstentions.

En vertu de ce nouveau texte, l’AG de l’ONU demande aussi aux États membres de prendre toutes les mesures nécessaires, dont “des lois et des politiques”, pour combattre l’intolérance religieuse, les stéréotypes négatifs, la haine, l’incitation à la violence et la violence contre les musulmans.

Cette résolution intervient deux ans après la proclamation de la Journée internationale de lutte contre l’islamophobie, célébrée le 15 mars.

Dans son message à l’occasion de cette journée, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé à “combattre et éradiquer à la racine” toute forme d’intolérance.

“C’est sur fond de montée de la haine anti-musulmans et du sectarisme dans de nombreuses régions du monde que nous marquons cette Journée internationale de lutte contre l’islamophobie”, a souligné le chef de l’ONU.

Il a indiqué que les personnes de confession musulmane se heurtent à une discrimination institutionnelle et à d’autres barrières qui portent atteinte à leurs droits humains et à leur dignité, notant que les propos clivants et les idées fausses qui circulent entraînent la stigmatisation de communautés entières.

Il a, par ailleurs, appelé à s’engager en faveur de la promotion de la compréhension et du respect mutuels, à cultiver la cohésion sociale et à bâtir des sociétés pacifiques, justes et inclusives pour toutes et tous.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]