• Version PDF
  • Coronavirus au
    Maroc live infos

  • Cas confirmés

    103119

  • Décès

    1855

  • Guéris

    84158

  • Dernière mise à jour: 21 septembre à 18:16

    Par:  

    LA VÉRITÉ / MAP

  • 14 septembre 2020  à 18:52
  • Temps de lecture: 2 minutes
  • SOCIÉTÉAffaire Adnane: Le suspect principal déféré devant le parquet général

    Affaire Adnane: Le suspect principal déféré devant le parquet général
    Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a déféré, lundi, devant le procureur général du Roi près la Cour d'appel le suspect principal dans un crime d'homicide volontaire sur mineur avec attentat à la pudeur, et ce après la fin de l'enquête préliminaire et l'écoulement du délai de la garde à vue. Le suspect, qui a été interpellé dans la nuit du vendredi, est poursuivi en état d'arrestation notamment pour crime d'homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger avaient interpellé un individu âgé de 24 ans, employé dans la zone industrielle de la ville, soupçonné d'avoir commis le crime. La famille de l'enfant avait avisé les services de Sûreté de la disparition d'un mineur de 11 ans, lundi 7 septembre, avant que les recherches et investigations ne révèlent qu'il s'agit d'une disparition à caractère criminel. Les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont abouti à l'identification du suspect, qui réside près du domicile de la victime, avant qu'il ne soit interpellé et dirigé vers le lieu où il s'est débarrassé de la dépouille. Les premiers éléments de l'enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu'il loue dans le même quartier résidentiel, l'a agressée sexuellement et commis l'homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile. Trois autres individus, colocataires du suspect, ont également été arrêtés pour dissimulation de crime commis, pour ne pas avoir dénoncé les faits en reconnaissant leur ami sur les séquences vidéo largement diffusés dans le cadre des procédures d'investigation. Le procureur général du Roi près la Cour d'appel a déféré les suspects devant la première chambre d'instruction de cette Cour pour complément d'enquête.

    Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a déféré, lundi, devant le procureur général du Roi près la Cour d’appel le suspect principal dans un crime d’homicide volontaire sur mineur avec attentat à la pudeur, et ce après la fin de l’enquête préliminaire et l’écoulement du délai de la garde à vue.

    Le suspect, qui a été interpellé dans la nuit du vendredi, est poursuivi en état d’arrestation notamment pour crime d’homicide volontaire sur un mineur avec attentat à la pudeur.

    Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger avaient interpellé un individu âgé de 24 ans, employé dans la zone industrielle de la ville, soupçonné d’avoir commis le crime. La famille de l’enfant avait avisé les services de Sûreté de la disparition d’un mineur de 11 ans, lundi 7 septembre, avant que les recherches et investigations ne révèlent qu’il s’agit d’une disparition à caractère criminel.

    Les recherches et le diagnostic menés par la police judiciaire, appuyée par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) ont abouti à l’identification du suspect, qui réside près du domicile de la victime, avant qu’il ne soit interpellé et dirigé vers le lieu où il s’est débarrassé de la dépouille.

    Les premiers éléments de l’enquête révèlent que le mis en cause a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier résidentiel, l’a agressée sexuellement et commis l’homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile.

    Trois autres individus, colocataires du suspect, ont également été arrêtés pour dissimulation de crime commis, pour ne pas avoir dénoncé les faits en reconnaissant leur ami sur les séquences vidéo largement diffusés dans le cadre des procédures d’investigation.

    Le procureur général du Roi près la Cour d’appel a déféré les suspects devant la première chambre d’instruction de cette Cour pour complément d’enquête.

    Les derniers articles

  • Covid-19: record de guérisons et 1.376 nouveaux cas ce lundi 21 septembre

    Covid-19: record de guérisons et 1.376 nouveaux cas ce lundi 21 septembre

    Trois mille quatre cent vingt six (3.426) guérisons et 1.376 nouveaux cas confirmes ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé lundi le...

  • L’Institut Pasteur assure continuer d’effectuer les tests PCR

    L’Institut Pasteur assure continuer d’effectuer les tests PCR

    L’Institut Pasteur du Maroc (IPM) a assuré, lundi, continuer d’effectuer les dépistages par PCR (Polymerase Chain Reaction), en réaction à des informations de...

  • Nouvelles restrictions pour Mohammadia

    Nouvelles restrictions pour Mohammadia

    Les autorités de la préfecture de Mohammadia ont adopté une série de mesures exceptionnelles pour faire face à la prolifération du nouveau coronavirus dans la ville, pour...

  • Fès: Saisie de plus de 5.000 bouteilles de boissons alcoolisées

    Fès: Saisie de plus de 5.000 bouteilles de boissons alcoolisées

    21 septembre 2020  à 18:44
  • Mort de l’acteur Michael Lonsdale, après 60 ans de carrière

    Mort de l’acteur Michael Lonsdale, après 60 ans de carrière

    21 septembre 2020  à 18:42
  • Lancement d’un numéro Whatsapp pour inciter à apprendre le français dans le monde

    Lancement d’un numéro Whatsapp pour inciter à apprendre le français dans le monde

    21 septembre 2020  à 18:40
  • Casablanca: Lancement d’une caravane de sensibilisation au Covid-19

    Casablanca: Lancement d’une caravane de sensibilisation au Covid-19

    21 septembre 2020  à 18:36
  • Salé: L’enseignement à distance dans 41 établissements scolaires supplémentaires

    Salé: L’enseignement à distance dans 41 établissements scolaires supplémentaires

    21 septembre 2020  à 18:34
  • Casa/Tram: Les stations au service de la sensibilisation au Covid-19

    Casa/Tram: Les stations au service de la sensibilisation au Covid-19

    21 septembre 2020  à 18:33