Take a fresh look at your lifestyle.

1ère édition de la nuit des musées et des espaces culturels: Casablanca respire la culture

LA VÉRITÉ / MAP


Les Casablancais ont été gratifiés, mercredi, tout au long de la soirée d’un florilège d’événements culturels exceptionnels à l’occasion de la première édition de la nuit des musées et des espaces culturels.

A l’occasion de cette première édition, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, à l’initiative de la Fondation nationale des musées (FNM), la Fondation Jardin Majorelle et le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, plusieurs musées et espaces culturels de la métropole ont ouvert leurs portes à titre gracieux au grand public.

Cet événement a ainsi offert l’occasion à la population de Casablanca de découvrir et d’apprécier des tableaux d’art, des photographies et d’autres œuvres exposés dans plusieurs musées et espaces culturels de la ville.

La première édition a offert une panoplie de choix dans différents espaces culturels de la ville, en l’occurrence Musée Fondation Abderrahman Slaoui, Musée du Judaïsme marocain, Villa des arts de Casablanca – Fondation AL MADA, American Arts Center, Artotium-Fondation TGCC, Galerie 38, Galerie d’Art MARSAM, L’Atelier 21 et So Art Gallery.

Dans ce sens, Zhor Rehihil, conservatrice du Musée du Judaïsme marocain a souligné que la nuit des musées et espaces culturels, organisée pour la première fois au Maroc, est une initiative très importante qui permet au grand public d’accéder à titre gracieux à des musées marocains et étrangers, espaces culturels privés et galeries, notant que cette initiative est de nature à encourager le public marocain à visiter ces espaces culturels et à impulser une nouvelle dynamique à la scène culturelle marocaine.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Rehihil a expliqué que le musée du judaïsme marocain, qui fait partie des plus importants musées au Maroc, renouvelle, à travers sa participation à cette initiative, son adhésion et engagement à promouvoir la scène culturelle marocaine et à mettre la lumière sur le patrimoine et la culture que « nous partageons tous ».

Et de poursuivre que le musée du judaïsme marocain contribue à cette initiative par une exposition de l’artiste photographe américain Jono David dont le vernissage a eu lieu la semaine écoulée, notant que l’artiste met en lumière, à travers ses photographies, les communautés juives d’Afrique, explore leur histoire et dépeint leur culture.

Le public avait aussi rendez-vous à American Arts Center avec une autre exposition photo de l’artiste Adnane Zemmama intitulée « Casablanca vue d’en haut ». Cette exposition a été conçue comme un parcours immersif, proposant, outre la photographie, une immersion sonore au cœur de la ville, et des enregistrements de témoignages de ses habitants.

A cet égard, le jeune artiste Adnane Zemmama a fait part, dans une déclaration similaire, de sa joie de prendre part, à travers cette exposition, à la première édition de la nuit des musées et des espaces culturels qui permet au grand public d’accéder gratuitement à plusieurs espaces culturels, notant que cette initiative contribue à promouvoir le secteur de la culture dans la ville.

Selon lui, l’objectif de son exposition est de promouvoir la ville de Casablanca et de présenter un autre regard sur la ville aux Casablancais en particulier et aux Marocains en général, en mettant la lumière sur les bâtiments et les monuments historiques dont regorge la métropole.

Outre la ville de Casablanca, la première édition de la nuit des musées et des espaces culturels comprend les villes d’Oujda, Tétouan, Tanger, Fès, Meknès, Rabat, Safi et Marrakech.


À lire aussi
commentaires
Loading...