[ after header ] [ Mobile ]

[ after header ] [ Mobile ]

1er sommet mondial sur les chaleurs extrêmes

LA VÉRITÉ


Le premier Sommet mondial sur les chaleurs extrêmes aura lieu jeudi à l’initiative de l’Agence américaine pour le développement international et la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Dans un communiqué, les organisateurs expliquent que ce rendez-vous qui se tiendra sous un format virtuel, réunira des leaders mondiaux et des défenseurs de l’environnement pour examiner des thématiques liées notamment aux solutions et stratégies à même de protéger les communautés et les travailleurs de la chaleur extrême.

 

L’évènement portera, entre autres, sur des solutions innovantes pour réduire les impacts des épisodes de chaleur extrême, indique-t-on. Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé, récemment, à maintenir le réchauffement de la planète en dessous de 1,5 °C pour éviter “le pire du chaos climatique”, rappelant que l’année dernière a été marquée par une chaleur record et un niveau de la mer jamais enregistré.

 

“L’impact de tout cela est brutal et s’accélère avec une force mortelle”, a-t-il prévenu, notant que chaque fraction de degré de réchauffement climatique a un impact sur l’avenir de la vie sur Terre.

 

L’Organisation météorologique mondiale a détaillé les conditions météorologiques extrêmes survenues dans le monde en 2023 et les destructions laissées dans leur sillage.

 

Son rapport fait ressortir qu’en 2023, la planète était dangereusement proche d’une température mondiale augmentant temporairement de 1,5 degrés Celsius au-dessus des niveaux préindustriels.

 

Le document relève aussi que la décennie qui vient de s’écouler est la plus chaude jamais enregistrée, provoquant en 2023 une fonte sans précédent des glaciers.


À lire aussi
commentaires
Loading...
[ Footer Ads ] [ Desktop ]

[ Footer Ads ] [ Desktop ]